•  

    Vivre 

    Vivre

    Comment vivre chaque jour

    Avec un certain manque d’amour

    Non point un manque sexuel

    Un manque qui a un gout de fiel

     

    De l’arbre généalogique

    Quelques parcelles s’effritent

    Une branche s’est cassée

    En ce beau matin de mai

     

    Puis au fil des années

    Tout devient morne et gris

    On ne vit que dans le passé

    Chacun avec ses idées

     

    Immuable tronçon de vie

    Qu’en nous l’on porte  

    À qui revient la faute?

    De cette névrose, de ce déséquilibre!

     

    On ne veut pas se l’avouer.

    Bien que l’on soit malheureux

    Alors on ferme les yeux

    On continue dans l’absurdité

     

    Le cœur devient fragile

    À force de souffrir

    Et lorsqu’on fait le bilan

    Mon Dieu quelle perte de temps

    Laurette 


    votre commentaire
  •  

    Cœur en panne  Cœur en panne 

    Son cœur est en panne

    Dans cet amalgame

    En un simple langage

    En jeu de mots, elle le soulage.

     Cœur en panne 

    Ce mal de vivre assassin

    Celui, qu’elle affronte chaque matin.

    Ses pensées restent associées

    Au verbiage de ses idées

     Cœur en panne  

    L’esprit, emprunt de radotages

    Elle vit au rythme de ses adages

    Cette bulle de paix, son oasis

    Reste la force de son mari

     Cœur en panne 

    En ce naufrage, il reste sa bouée

    À lui, elle reste attachée

    De lui, elle ne peut se passer

    Sinon, elle serait vite asphyxiée

      Cœur en panne 

    Non pas par manque d’air

    Mais, par des larmes de verre.

    Pourra-t-elle un jour sourire

    À ce monde devenu plaintif 

      Cœur en panne 

    Chacun en soi, porte sa croix.

     De ses souffrances aléatoires  

    Chacun de nous, pleur et souris

    Dans les limbes de nos vies

     Cœur en panne 

     

    Laurette

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Au fil de mes pages

    Mon âme s’enflamme

    Aux fil de mes pages

    Au rythme des saisons

    J’évoque mes passions

     Aux fil de mes pages

    Celles passées durant des heures

    En harmonie avec mon cœur

     Aux fil de mes pages

    Malgré mes anxiétés

    J’écris sur le papier

     Aux fil de mes pages

    Ce qui devient parure

    D’une pensée obscure

     Aux fil de mes pages

    Passant du rire aux larmes

    J’évoque aussi les charmes

     Aux fil de mes pages

    D’un rêve, un mélodrame.

    D’un instant d'enthousiasme

     Aux fil de mes pages

    Sur un croissant de lune

    Je fais glisser ma plume

    Aux fil de mes pages 

    Je m’inspire de peu

    D’un éclat dans tes yeux.

     Aux fil de mes pages

    Toi, le gardien de mes nuits

    Toi, l’homme de ma vie

    Aux fil de mes pages 

    Sur toi, je peux m’appuyer 

    Sans craindre de tomber... 

    Aux fil de mes pages

    C.Laurette

     


    votre commentaire
  •  

    Une année, c’est écoulé

    Dans l’ombre de mes pensées

    Au fond de mon esprit

    Tout était devenu morne et gris

    Les douleurs ont terni ma vie

    Englobant mes sourires

    Aujourd’hui, même endommagée

    Rétablie, doucement je me remets

    Dans le regard de tes yeux

    J’y vois un peu de bleu

    Cela me laisse envisager

    Un avenir plus gai

     

    Même l’ombre qui occulte mon esprit

    Indocile, fais place à l’envie

    D’un futur moins sombre

    Que celui vécu dans l’ombre

    Cette année de souffrance

    D’oublis, d’intolérances

     

    Reprendre le chemin des écrits

    Dans l’encre de mon esprit affaibli

    Je veux recommencer à écrire

    Des vers, même singulier, juste pour sourire

    Sourire, à la vue de ma plume

    Traçant sur le papier mes idées disparues.

    Dans un coin ombragé, sous un ciel bleu-azur

    Je veux oublier cette année perdue…

     C.Laurette

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire