•  

    Ma vie !

    Ma vie !

    Insensiblement, la vie reprend ses droits

    Et moi, je sombre dans le désespoir

    Pour des pacotilles de rien du tout

    Je m’enfonce dans un monde de fous !

    Fréquemment, j’accuse mon passé

    Il m’obsède, je ne puis l’effacer

     De lui, je n’ai point fait le deuil

    Même en écrivant mon recueil

    Mon esprit réintègre mes idées noires

    Qui me fait sombrer dans le noir

    Pourtant je suis une femme comblée

    Le destin m’a donné un mari attentionné

    Mes enfants sont mon rayon de soleil

    Celui qui inonde de bonheur mon ciel

    Le mal vécu durant des années

    En amour, je l’ai transformé

    Mais malgré tous mes efforts

    De ce mal, la nuit j’en rêve encor

    Durant cette période festive

    J’ai du mal à quitter mon nid

    Celui construit auprès de mon mari

    Pour toute une vie

    L’extérieur est un monde cruel 

    Ou je me sens éphémère

    C.Laurette

    Ma vie !


    2 commentaires
  • Je voudrais être libre

    Mes poèmes

    Libre ; comme la tige du roseau.

    Vacillant au bord d’un ruisseau.

    Libre, comme l’oiseau

    Volant dans le ciel tout là-haut

    Libre, comme les nuages

    Glissant sur chacune de mes pages.

    Libre ; de songer à ce qu’aurait été ma vie

    Si j’avais vécu à tes côtés.

    Libre ; de gouter à tes rires.

    Entre joie et nébulosité.

    Libre ; d’éblouir mes nuits

    Dans des serments réalisés.

    Libre ; de lire puis d’écrire

    Afin de vivre en liberté.

    Libre, je veux vivre libre

    Pour l'éternité 

    C.Laurette

     


    1 commentaire
  •  

     

    Il faut comprendre avant d'agir ! 

    Il faut comprendre avant d'agir !

    Le monde devient de plus en plus fou

    Entre ses gens devenus jaloux

    J’ai tant donné, qu’à présent je refuse de pleurer encor

    Pour des personnes qui apparaissent et disparaissent sans raison et à tors

    Ils n’ont point compris ou étaient les véritables valeurs concernant la passion

    Se plongeant  dans un monde de désillusions

    En cette fin d’année deux mille treize, je refuse de m’enfoncer

    Dans un monde où ne règnent que jalousie et méchanceté

    Je préfère vivre ma vie, avec des plaisirs anodins

    Me lever avec le sourire, chaque matin

    Entre profusions de créations, que je crée avec amour.

    Quelques écrits tapissant mon existence au jour le jour 

    Cela régente ma vie entre mes rêves

    Et mes peines qui s’emmêlent

    Chacun devrait prendre le temps de réfléchir

    Avant de juger autrui ...

    C.L

     

     

    Il faut comprendre avant d'agir !


    1 commentaire
  •  

     Dans tes grands yeux lagon

     J’ai lu !  

    Toute la misère du monde.

    J'ai vu ...

    Dans ton sourire d’ange,

    J’ai vu !

    Quelque chose d’étrange.

    J'ai vu ... 

    Toi ; qui me fasciner ? 

     Avec tes gestes tendres

    Toi ;  qui m’englober 

    De tes pouvoirs étranges.

     J'ai vu ...

    La vie te faisait rire !

    Comme un enfant heureux.

    À présent, tu délires :

    Je te sens malheureux.

    J'ai vu ...

    Viens !

    Donne-moi donc la main,

    Regarde là-bas au loin.

    Dans ce parc bucolique,

    Tu trouveras ma lyre.  

    Sur un banc, je l’ai posée,

    En attendant ton arrivée.

    C.L


    votre commentaire