• Durant mes heures sombres

     

    Durant mes heures sombres

     

    J’y pense souvent, dans mes heures funestes

    Près de mon flambeau au milieu des ténèbres.

    Durant mes heures sombres

    Je vois le côté monstrueux, de ses révolutions

    Faudra-t-il  encore que nous les subissions?

     Durant mes heures sombres

    Comment vont-ils jouer, encore avec ses  lois

    Lorsque le pauvre lui,restera aux abois

     Durant mes heures sombres

    Ne vous endormez pas! Travailler sans relâche!

    Les grands ont leurs œuvres, et les petits leurs tâches!

     Durant mes heures sombres

    Il arrive parfois, dans le siècle où nous sommes

    Qu’un vent de malheur soulève ainsi les hommes

     Durant mes heures sombres

    Vous n’avez pas de foi, vous n’avez pas d’amour,

    Chez vous, rien n’est encore éclairé à ce jour!

     Durant mes heures sombres

    Faute de lumière, on tâte avec la main

    Les conseil de l’âme, pour guider nos chemins!

    C.Laurette

    Durant mes heures sombres

    « J'observeFolles journées d'été »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Octobre à 15:49

    Bonjour Laurette, comme c'est beau et bien dit : je t'envie ce talent.

    bon dimanche

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :