•  

     

     

     

    La mer danse avec les vagues

    Le long des beaux rivages

    Parfois verte, parfois bleu

    Elle danse avec les dieux !

    Ornée de dentelles d’écumes

    Lorsqu’elle se brise sur la dune

    Caressant les galets avec tendresse

    Elle cache ainsi sa robustesse 

    La mer embrasse les rochers

    Telle une amante égarée

    Lorsqu'elle se met à mugir 

    Le marin n'est point surpris

    Des flots  d'embruns

    Qu'elle garde jusqu'au matin

    Dansant une folle farandole

    Elle engloutit ses idoles

    Lorsqu’elle devient fureur

    C’est un chant qui fait peur

    Elle mugit avec vigueur

    Jusqu'aux amples profondeurs

    Les sirènes ne chantent plus

    Elles connaissent son rébus  

    De loin, il vaut mieux l’admirer

    Aux risques de se faire enlever

    De cette puissance elle se joue

    Jusqu'à nous rendre fous

    De son parfum aigu marine

    Elle enveloppe cette assassine…

     C.Laurette

     


    votre commentaire
  •  

    Le jour se lève !

     

    De mes songes, je convoite nos chimères

    Qui de toi en fait mystère

    Le miroir cache l'ombre de tes bras

    Ma vision s'altère au rythme de tes pas 

    Dans les incantations de mes pensées

    Tu restes l'égérie de nos frivolités.

    Pour chasser ses images incongrues

    J'acquiesce aux embellies perdues

    Mes yeux admirent les alentours

    Ils ont la grâce de ton amour

    Dans l'eau cristalline du ruisseau

    Je fais des ronds dans l'eau

    Celle-ci glisse entre mes doigts

    Et me parle encore de toi 

    Dans l'eau, reflète ton visage

    Obsessions de tes voyages

    Puisque je sais que ce soir

    Tu seras encore loin de moi

    Mais dès ton prompt retour

    À mon corps, tu feras l'amour 

    Lui qui se languit de tes caresses

    Dans un artifice de tendresse

    Tu sauras me donner la douceur

    Celle gardée au fond de ton cœur... 

    C.Laurette

     


    votre commentaire
  •  

     

    Écoute la rumeur

    De l'aube naissante

    Qui chante sous le vent

    Pour séduire une fleur

    ***

     D’un pas rapide et grave

    Un nuage matinal

    Offre à l’horizon nouveau

    Son rôle le plus beau

    ***

    Entends-tu la pluie

    Qui joue des claquettes

    Elle pousse l'oiseau

    Vers un nouvel abri

    ***

    Sur un tapis de perle de rosée

    J'écoute le merle chanté

    Son refrain me fait réaliser

    Il faut vivre et aimer!  

    ***

    C.Laurette

     


    votre commentaire
  •  

     

    Peindre au travers d'un cliché

    Un chemin amenant au pays des rêves.

    Sur la Voie lactée d'un ciel de trêves

    Fusion de l'esprit en douces pensées.

    Ivresse d'un acte résultant au bonheur.

    S'offrir cette joie assortie de douceur

    Spéculer sur l'avenir en reniant tous soucis.

    Le cœur soulagé entre rêves et lyrismes

    L'esprit vagabondant sans être soucieux

    Dans un rêve si merveilleux

    S'ourdir en myriades de jolies pensées

    S'accrocher à un être ! N'osant bougez !

    Par peur que la magie se dissipe 

    Par un claquement de doigts impoli...

    C.Laurette


    votre commentaire