• Douleur

     

    Douleur,

    Quand donc libéreras-tu mon âme

    Qui peu à peu se fane

    Dans les nimbes de mes larmes

    Douleur, vas-tu me laisser en paix

    Que je puisse enfin me relever

    Oublier enfin ce passé

    Celui qui en mon cœur est encré

    Cette nouvelle année me semble semblable

    Aux années écoulées entre rire et larmes…

    C.Laurette

    « Douloureuses initiatives

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :