• Seule à méditer !

     

     

     

    Seule à méditer !

    ***

    Lorsque la nuit s’écoule avec oisiveté

     Je reste seule à méditer

    Dans l’ombre furtive de mes pensées

    Ne divulguant le moindre de mes secrets.

    La mort trouve asile en mon esprit

    Terrifiant mon corps encor vivant !

    Celui-ci vacille lentement

    Sombrant peu à peu dans l'oubli

     Engloutissant avec lui mes rêveries 

    Qui étais-je durant cette vie ?

    De candélabre déchu et meurtri.

    Irai-je un jour au paradis ?

    J’en doute vu que je suis !

    Rien ! Rien qu’une âme qui plie.

     Au fil des jours sans donner,

    Ce qu’elle a de meilleur en vérité…

    C.Laurette

     

     

    « L'amitié !À toi ; mon enfant »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :