• Rêver !

     

    Rêver, c’est oublier la réalité  

    Pendant quelques heures

    En se donnant la liberté

    De vivre dans l’erreur 

    C’est savoir s’inventer  

    Puis savoir mentir  

    Pouvoir transfigurer  

    Sa souffrance en plaisir  

    Pénétré dans un univers

    Ignorer les larmes et la guerre

    Vivre d’amour partagé  

    Tel, un grand bol d’air frais  

    Pouvoir vivre et respirer  

    Sans crainte d’être dominé

    Cheminer vers le firmament

    Pour un bonheur surprenant

     


    4 commentaires
  • Si

    Si je ferme les paupières

    C’est pour oublier cette misère

    Qui subsiste tout autour de moi

    La vie m’effraie quelquefois

    Dans ce monde de chimère

    J’affectionne mes prières

    Pour rester dans l’équilibre

    D’une vie sans écornifles


    1 commentaire
  •  

    Les yeux !

    Les yeux !

     

    Les yeux sont le reflet du cœur

    Ils nous offrent la fraicheur

    Dans un écrin de velours

    Ils nous parlent d’amour

    Ils sont les gardiens

    De temples souverains

    Les yeux sont des orateurs.

    Qui dissimule en leur mémoire

    Aussi bien la splendeur que l’horreur

    Même ceux enfouies dans un vieux grimoire 


    10 commentaires
  •  

     

    Pour voir en grand cliquer ici   

    Ce n’était pas la richesse entrevue

    Qui m’attirait, aussi souvent

    Mais les couleurs du temps

    J’apercevais le long des avenues

    Les jardins couverts de fleurs

    Faisant battre mon cœur.

    Me promenant ce soir d’été

    En ce plein mois de juillet

    L’absence étant ta défaillance

    Je prenais donc mon temps

    À dévaler les rues sombres

    En espérant ta rencontre 


    votre commentaire