•  

    Regarde moi bien en face / Gérald de palmas 


    Le soleil brille de mille éclats

    Mais mon cœur lui est malade

    Tu m’as quittée depuis peu

    Et mon cœur est malheureux

    Une histoire peu banale

    Que l’on trouverait normale

    Les pleurs et les larmes versées

    En moi, ont tout bouleversé

    Je me suis crue plus forte

    Que mes écrits en sortent

    J’ai joué et j’ai perdu

    Un morceau de mon salut

    Il me faudra du temps

    Pour oublier cet amant

    Qui ne fut pas véritable  

    Mais seulement banal

    Les sentiments font mal

    Lorsqu’ils sont périssables

    Oublier un amour éphémère

    Resté dans son mystère

    Je voulais juste un peu d’amour

    Avec quelques fleurs autour

    Mais ma plume plus gourmande

    Ma perdue dans ses errances  

    Je ne veux plus d’aventures

    Qui serait contre nature

    Autrefois, j’en ai souffert

    Et j’ai remis le couvert

    Suis-je vraiment stupide

    D’avoir cru en cette euphorie

    Moi la poétesse indécente

    Je repars vers mon enfance

    En elle, je vais piocher

    Ce rêve d’éternité 

     

    Mon cœur est  malheureux



    11 commentaires
  •  

     

    Je pourrais te dire ! Je t'aime...

    Peinture d'Andrei Markin

    Musique /ca ira mon amour ( rod  janois) 

    Toujours avec la même tendresse

    Même si mon âme est en détresse

    Mes sentiments ne sont plus les mêmes

     

    Après t’avoir écrit des poèmes

    Pour te dire combien je t’aimais

    Aujourd'hui, ce n’est plus la peine

     

    Puisque vers elle tu es allé

    Elle : Tu as su la privilégiée

    Alors qu'à moi tu m'as quittée

     

     Plutôt que de m’avoir gardée

    Je t’aime, encore c’est exact

    Mais je te rends ta liberté

     

    Sans rancœur et sans animosité 

     De ma vie, tu avais fait un rêve

    Actuellement, un univers m’obsède

     

    C'est le Cosmos du désespoir

    Qui hante mes nuits

    De t’avoir trop aimé parfois

     

    Aujourd'hui, je peux l’avouer

    J’en paie le prix, mais c’est fini

    La page il faut la tourner

     

    Les circonstances font que c’est aujourd’hui  

    Les regrets ne servent à rien, il faut vivre

    Et ne plus remuer, le passer

     

    Je ne veux plus pleurer

     Je veux revivre dans une autre dimension

    Et oublier toutes dérisions

     

    Je pourrais te dire ! Je t'aime...




    15 commentaires

  •  

    Avec toi j’aurai aimé



    Avec toi j’aurai aimé

     

    L'empire, que j'ai voulu t'offrir

    Tu n'as su que l’anéantir

    Mon cœur a cru mourir

    En obligeant ainsi, te fuir

    Mon cœur s’est brisé

    De t'avoir ainsi trop aimé.

    Lorsque tu m’as rejetée

    Le feu d’amour consumé  

    A rendu mon cœur dur et froid

    Comme les neiges de l’Himalaya

    Arriverai-je à te pardonner

    De m’avoir ainsi repoussée

    Avec toi, je me suis perdue

    Tout en perdant mon salut  

    Désormais, il est trop tard

    À présent, il n’y a plus d’espoir

    Reste dans ta bulle de verre

    Moi je continuerais mes vers.

    Glisse ma plume sur le papier

    Laisse les mots s’envoler

    Pour rêver, d'un monde meilleur

    Où règne la paix du cœur 


     

    Avec toi j’aurai aimé



    4 commentaires

  •  

    Où étais-tu ?


     

    Depuis ton départ

    Ses yeux sont hagards.

    Cherchant ton regard.

    Le son de ta voix

    Ne lui parviens pas.

    Elle ne l’entend plus

    Serais-tu perdu ?

    Seuls dans les nuages

    Elle garde l’image

    De ton doux visage.

    Ton cri disparaît

    Sous l’épais brouillard.

    Le conte de fées

    Est-il terminé ?

    Le silence l’a tue

    Les mots sont perdus.

    La muse imparfaite

    A perdue la tête

    Depuis hier soir

    Elle broie du noir.

    Elle reste là

    Attendant ton pas

    Qui la guidera

    De nouveau vers toi.

    copyrightsceau


    2 commentaires