• Le jour se lève !

     

    Le jour se lève !

     

    De mes songes, je convoite nos chimères

    Qui de toi en fait mystère

    Le miroir cache l'ombre de tes bras

    Ma vision s'altère au rythme de tes pas 

    Dans les incantations de mes pensées

    Tu restes l'égérie de nos frivolités.

    Pour chasser ses images incongrues

    J'acquiesce aux embellies perdues

    Mes yeux admirent les alentours

    Ils ont la grâce de ton amour

    Dans l'eau cristalline du ruisseau

    Je fais des ronds dans l'eau

    Celle-ci glisse entre mes doigts

    Et me parle encore de toi 

    Dans l'eau, reflète ton visage

    Obsessions de tes voyages

    Puisque je sais que ce soir

    Tu seras encore loin de moi

    Mais dès ton prompt retour

    À mon corps, tu feras l'amour 

    Lui qui se languit de tes caresses

    Dans un artifice de tendresse

    Tu sauras me donner la douceur

    Celle gardée au fond de ton cœur... 

    C.Laurette

     

    « Écoute ...La mer »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :