• La mer

     

     

     

     

    La mer danse avec les vagues

    Le long des beaux rivages

    Parfois verte, parfois bleu

    Elle danse avec les dieux !

    Ornée de dentelles d’écumes

    Lorsqu’elle se brise sur la dune

    Caressant les galets avec tendresse

    Elle cache ainsi sa robustesse 

    La mer embrasse les rochers

    Telle une amante égarée

    Lorsqu'elle se met à mugir 

    Le marin n'est point surpris

    Des flots  d'embruns

    Qu'elle garde jusqu'au matin

    Dansant une folle farandole

    Elle engloutit ses idoles

    Lorsqu’elle devient fureur

    C’est un chant qui fait peur

    Elle mugit avec vigueur

    Jusqu'aux amples profondeurs

    Les sirènes ne chantent plus

    Elles connaissent son rébus  

    De loin, il vaut mieux l’admirer

    Aux risques de se faire enlever

    De cette puissance elle se joue

    Jusqu'à nous rendre fous

    De son parfum aigu marine

    Elle enveloppe cette assassine…

     C.Laurette

     

    « Le jour se lève !Chante pour oublier ... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :