• conte

     

     

                              Élise et le petit grillon noir !

     

     

    Élise est une jolie petite fille avec de très beaux cheveux longs et bouclés. Mais très souvent, elle s’ennuie, car elle est seule dans sa chambre, et n’a pas d’amis.

    Ce soir, par une belle nuit chaude d’août, elle n'arrive pas à trouver le sommeil.

    Alors, elle décide d'aller jusqu'à la fenêtre et de regarder si dans le ciel elle repérerait une étoile filante !

    Ce soir, le ciel brille plus qu'à l'ordinaire. Normal, puisque c'était la nuit des étoiles, alors Élise espère plus qu’à l’ordinaire d’apercevoir une belle étoile filante.

    Élise captivée par le ciel illuminé d’étoiles, ne s'aperçut même pas de la présence d'un invité mystérieux, qui l'admire en silence ! Un petit grillon tout noir.

    Celui-ci séduit par la belle chevelure blond doré d’Élise, aux couleurs des blés sentant bon l'été.

    Le petit grillon resta planté là sans bouger à contempler Élise durant un long moment !

    Tout à coup, Élise sentit une présence, tournant lentement sa tête blonde, elle n'aperçut pas la présence, du petit grillon noir.

    Celui-ci lentement s'avança près d'Élise, puis du haut de ses quelques millimètres, se mit à converser.

    Élise tout hébétée resta muette ! Comment un petit grillon pouvait-il parler ?

    Alors, n'écoutant que son courage, elle s'adressa à lui et lui demanda !

               — comment se fait-il que tu parles le même langage que le mien ! Quel est ton nom ?

    Le petit grillon s'adressant à son tour à Élise lui répondit :

             — et toi ! Tu parles également mon langage ! Mon nom est-il important à tes yeux ? 

            — Bien sûr répondit Élise ! Moi je m'appelle Élise !

            — moi je m'appelle Thomas.

    Dieu qu’elle était heureuse d'avoir trouvé un petit ami avec qui discuté ? Elle se mit à lui relater un peu sa vie.

    N’ayant ni frère ni sœur avec qui jouer, très souvent elle s'ennuyait. Le soir venu en l’absence d’un sommeil paisible, elle se rendait à la fenêtre de sa chambre, lorsque le ciel était clair et parsemé d'étoiles, passionnées par l'univers et les planètes qui sillonnent l'atmosphère.

    Elle se mit à décrire à Thomas quelques noms d'étoiles parmi des centaines. Telle que la Grande Ourse, la Petite Ourse, Cassiopée, l'étoile Polaire et bien d'autres.

    Lui expliquant avec discernement, dès qu'elle apercevait dans le ciel, une étoile brillant plus qu’à l’accoutumée.

     Vite, elle s’en allait saisir son télescope, cadeau que lui avait apporté le père Noël l’année précédente. Elle pouvait scruter ainsi là l’infini l'espace et la Voie lactée.

    Thomas écoutait d'une oreille attentive le récit narrer par Élise.

    Ce soir, c'est la nuit des étoiles Thomas ! Et l'on m'a révélé que si j'en apercevais une, je pourrais faire un vœu qui serait exaucé !

              — Ha ! fit le petit grillon ! Moi aussi j'aurais aimé apercevoir une étoile filante et faire un vœu comme toi ! Tu crois que l'on pourra en apercevoir une ce soir, et faire un vœu tous les deux !

             — Thomas hésita un instant avant de s’exprimer d’une petite voix ! C’est déjà fabuleux de t'avoir rencontré ce soir !

    De plus, nous arrivons à communiquer tous les deux ! Ne trouves-tu pas que cela est merveilleux ?

    Élise très émue se demandait si elle dormait. Ou bien ! Était-ce simplement un rêve ? N'osant remuez de peur que la magie ne s'évapore.

     Le petit grillon se remit à fredonner son doux grésillement ce qui berça Élise durant son sommeil.

    C'est alors qu'elle se réveilla, et se retrouva assise sur le rebord du lit ! Elle avait donc simplement rêvé, elle n'était pas à la fenêtre, mais bel et bien dans son lit.

    Thomas le petit grillon était resté près d'elle, sur son oreiller continuant son mélodieux chant.

    Élise se frottant les yeux au bord des larmes s'adressa à Thomas et lui dit !

              — dis-moi quelque chose s'il te plaît, rassure-moi ! M'as-tu parlé ou bien ai-je rêvé ? Pourtant, j'aimerais tellement que tout cela soit vrai, et que tu sois mon ami.

    Le petit grillon n’aurait pas dû lui répondre, car le beau rêve était terminé, mais la magie dura encore un instant juste le temps que Thomas réplique à Élise

            — Oui, j'entends ta douce voix Élise. Je vois tes beaux cheveux blonds, et ton joli minois ! Et si tu veux de moi comme ami, et je t’attendais chaque jour dissimulée, sous ton oreiller. Ainsi tu pourras me raconter tes journées. Et ensuite, je bercerai ton sommeil de mon refrain le plus doux.

    Élise resta à l’écoute de son nouvel ami, son petit cœur se mit à battre la chamade. Entre eux était née une amitié, elle avait trouvé en Thomas un allié, à qui elle pourra confier ses petits secrets.

    Thomas sollicita une requête auprès de son amie !

          — Par contre, il te faudra envisager de me construire une petite maison pour passer l'hiver ! Une petite boite d'allumettes fera largement l'affaire.

    Et chaque soir, je chanterai pour toi, pour que ton sommeil soit serein et profond.

    Les jolis yeux d’Élise eurent du mal à rester ouverts, comblé par la présence de son ami Thomas le petit grillon noir. Élise s'endormit paisiblement, et rêva de ce magnifique moment ou elle avait fait la connaissance d’un ami pour très longtemps.

    Car depuis ce jour, jamais plus ils ne se sont quittés.... FIN